19 juin 2020
Topic: Lettres hébraiques
All Ouvrages »

-11- KAPH, le Corps de Résurrection

Au coeur du labyrinthe du psychisme humain et des pulsions du corps est un temple secret, qui abrite une incroyable puissance de résurrection.

En Kaph résident les mystères de la matière. Elle régit les forces atomiques, magnétiques, électriques, et bien plus subtiles encore. Son pouvoir guérisseur est immense. Il peut pénétrer tous les plans physiques jusqu’aux plus denses. Son action demande la volonté de secouer l’inertie sous toutes ses formes, et son énergie illustre bien que  » Dieu vomit les tièdes « . Le piège le plus terrifiant pour une âme est l’inertie, le  » à quoi bon?  » qui recouvre comme une chape de plomb tout élan créateur et étouffe la vie. Or Kaph est puissance de Vie, et nous avons parfois besoin de son aide précieuse pour continuer à avancer.

L’énergie de Kaph vient activer dans l’intimité des cellules le code secret de notre hérédité divine, du corps de lumière. Ainsi réveillé, il devient  » pain de vie « , corps christique de l’Homme Nouveau.

Kaph nous indique qu’une action est nécessaire sur le plan matériel. Il faut peut-être canaliser une énergie de colère dans une direction constructive à l’écoute de l’âme, ou bien il faut triompher d’une certaine paresse, qu’elle soit physique, psychique ou spirituelle; et pour tout cela Elle est une aide précieuse.

Elle nous mène enfin à la conscience vécue que le corps est un temple sacré, et nous ouvre le chemin pour nous permettre de le comprendre et de l’aimer. Elle nous aide à nous ouvrir réellement, pour devenir une coupe offerte, lisse et sans faille, où pourra se déverser la puissance dynamique de la Vie.

La Question de Kaph :

« Ô Enfant de l’Infini, te voici dans un corps de chair pour le plus merveilleux des voyages. Je te parle des profondeurs de ce corps qui a tant à t’apprendre. Viens dans ma lumière pour entendre son langage, te laisser surprendre par sa sagesse. Les cellules savent…

Aimes-tu ta planète, bien-aimé ? Aimes-tu ton corps de chair ? Ces deux questions n’en sont qu’une. Entends-tu l’appel de la Terre, l’Épouse bénie du Soleil, qui aspire éperdument aux rayons d’Amour de son Roi, et qui en est séparée par le psychisme humain ? Entends-tu l’appel qui monte des profondeurs de ton corps de chair ?

Il n’est plus temps d’hésiter ni de dormir. Il est temps d’agir. En situation de danger, la peur peut paralyser tout mouvement, mais tu peux faire le choix d’écouter la voix de ton âme en toute circonstance, et de t’élancer encore et encore. Ne laisse pas le mouvement de vie s’engourdir en toi, ne te décourage pas. La sortie du labyrinthe se situe au centre de ton être. Là est le secret. Et si parfois des brumes semblent vouloir envahir ton esprit et freiner ton élan, appelle-moi, et Je serai là. »